« Considero valore tutte ferite »

Blessure n’est pas leçon de

Vie, mais la joie la lumière

Le chant la danse et le rire.

Blessure ne s’efface jamais.

Qu’importe, si joie et chant,

Rire et lumière, si la danse,

La caressent, l’aiment. Oh,

Consolation, apaise le vie.

« Considero valore tutte ferite », Valeur, Œuvre sur l’eau, Erri de Luca (Poésie Seghers)

Photos : Garonne, 20 12 20 15h52 ; Dorothea Lange, Japan Child with Tag, Hayward, California, 8 mai 1942, et Child living in Oklahoma City shack-town, août 36, m. Du Jeu de Paume, Paris, 30 10 18 15h05/14 ; Statue, Jardin Borghese, Rome, 23 08 18 14h50 ; impromptu JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s