Le possible

Çà et là, les mots fusent, en coulisse on s’agite. / Scène, salle confondues, et partout des acteurs. / Texte infini, mais le temps est compté. Amour. / Phèdre parle. Hamlet est fou. Oh, Lucia meurt.

Rideau de sang, entre le jour et la nuit, dans un / Combat inégal, une joute tragique, destin béant. / Tout est possible, et la minute à venir ouvre sur / La douceur des corps offerts mais libres. Force.

Les costumes orientent les regards et les mains / Se tendent, les paroles sonnent. Oh l’entre-deux / Délivre son secret. La malédiction est un leurre.

Voyage imminent. La mer est là, qui attend. Elle / Miroite pour qui ne ferme les yeux. Du profond, / Jaillit, volcanique, le désir de beauté. Ton visage.

Photos : Colonnes, passage du Louvre, 01/03/18, 10:26 ; Statue, Louvre, 09/04/17, 13:43 ; Reflet, Palais de Tokyo, 06/04/17, 18:06 ; Statue, Cour carrée du Louvre, 07/06/17, 17:26 ; sonnet ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s