Histoire

Fragiles images, mais si tenaces et profondes. / Vulnérable, fuyante, la vie leur doit tant. Elles / Couvrent les plaies invisibles, d’un revers les / Fissures, d’un chagrin. Au fond du puits, ciel.

Elles se détachent d’on ne sait où, consolent un / Temps, nous prêtent leur harmonie, leur éclat. / Oh, du panier sortent les mélodies originelles, / Celles à venir, fil tissé d’or de nos rencontres,

Des histoires hétéroclites, moments bricolés de / L’existence. Poser les yeux, paysages, temples. / Chantent le rivage, la ruelle ensoleillée, un tram

De Harlem, la voix de Billie cassée par l’amour, / Les cigales, âmes de poètes, gardiennes d’une / Lumière parfumée, ton visage au point du jour.

Photos : Tableautins de portes, Galerie Borghese Rome, 23/08/18, 16:50 ; Egon Schiele, Beaubourg, Paris, 29/10/18, 19:41 et 45 ; Carrelage, Basilique Santa Maria Nova, Rome, 19 08 18 14:19 ; sonnet ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s