Hommage

Douces vagues, roches rugueuses.

Rien n’existe sans peau, sans yeux,

Dont nous ne savons rien non plus,

Sans d’autres yeux, d’autres mains.

Les nuages se reposent sur le sable,

Mais non, le miroir flotte au vent,

Les mots volettent, le paysage naît

Du désir, en hommage à l’enfance. 

Photos : Hendaye, plage, 15/08/14, 15:36, 16:04 ; Regard dans un verre d’eau, 08/05/16, 09:38 ; Statue, Cour carrée du Louvre, 07/06/17, 17:53 ; impromptu ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s