Musique 2

Peinture, musique, dessin vivant, mots perdus. / Visage effacé, la peau, une silhouette absente,

Chair évaporée. Lumière du soir, le ciel est si / Paisible. Tout renaît, je contemple un mirage,

Te touche, te sculpte. Oh, jamais ne disparaît / Ta splendeur, dans l’ombre d’élégantes grues.

Photos : Grues, paravent à deux volets, Maruyama Okyo, milieu époque d’Edo, fin du XVIIIe s., m. Guimet, 07 04 17 12h09 ; musique, Duesenberg Carl Carlton, 25 07 15 10h45 ; Buste féminin, m. Jacquemart-André, 08 04 17 10h58; texte ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s