Porte du Paradis

Hublot, entre dedans et dehors, un étau,

Les corps écrasés sur la vitre. Là en plein ciel,

Au Paradis, croire ou espérer, tout est faux.

Où sont la joie et la beauté, nos rires, nos ailes.

Photos : Porte, Rome, 20/08/18, 13:05 ; Écluse, Canal de Brienne, Toulouse, 15/03/21, 15:55 ; Statue, Jardin Borghese, 23/08/18, 17:28 ; Ange, copie du Bernin, Ponte Sant’Angelo, Rome, 20/08/18, 12:44, quatrain ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s