Duo premier

Oh silence abyssal, préhistoire de la vie. / Sans amour, l’être nu jamais n’en sortirait. / Surgit dans la lumière un visage égaré. / Soleil d’un matin frais et paroles inouïes.

Dessin : Tête féminine (1890) et Masque d’Hercule (1905), A. Bourdelle, MIB Montauban ; graphite, mine de plomb 08/02/20 ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s