Regard

Voir. « On ne voit que ce qu’on regarde », dit Merleau-Ponty, mais le regard lui-même, me dis-je, dévoile-t-il la vision. Je me cache. Et, regardant un tableau, quel vertige. « Je serais bien en peine de dire est le tableau que je regarde », ajoute MP. Où suis-je, quand je suis dans le tableau. Où bouillonne ce qui se dérobe à soi.

Regard à la fenêtre, 15/10/16, 07:34 ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s