« Faire œuvre d’homme »

Voir, oui, le plus loin possible, à portée de main, l’effort incessant de la vie, la joie silencieuse des bourgeons, tu sais, dans la lumière du matin, et « faire œuvre d’homme », dit Marc Aurèle.

« Il n’est rien si beau et légitime de faire bien l’homme et dûment, ni science si ardue que de bien et naturellement savoir vivre cette vie ; et de nos maladies la plus sauvage, c’est mépriser notre être. » Montaigne, Essais, III, 13

Bourgeon, 21/10/20, 08:19 ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s