Abel

Voir, malgré tout, ne pas détourner le regard, me dis-je. Abel n’est plus. Le miroir est brisé. Reste le regard de l’autre, absent.

Henri Vidal, « Caïn venant de tuer son frère Abel », 1896, Jardin des Tuileries, Paris, 18/07/20, 11:50 ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s