Un liquide cristal…

Ne plus bouger, l’eau s’en charge, et voir. « Un liquide cristal… forme un large canal, / Qui comme un beau miroir, dans sa glace inconstante, / Fait de tous ses voisins la peinture mouvante… », dit Habert de Cérisy (Paris, v. 1610 / 1654). L’eau, bien sûr, me dis-je, premier miroir. « Peintre brillant, d’un art inimitable, / Tu fais sans nul effort un ouvrage inconstant / Qui ressemble toujours, et n’est jamais semblable », ajoute Louis d’Epinay d’Ételan (1604-1644) (Anthologie de la poésie baroque française, Jean Rousset).

En effet…

Berge du Canal du Midi, Toulouse, 03/06/17, 16:57 ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s