Le petit Vase de Fleurs

Rester, oui, encore un effort, chez Soi ! Oh, rêver de champs fleuris, du gazouillis des nids, du vent entre le doigts, de… ! Bouleversement de la Nature, corps meurtri, pensée sens dessus dessous, mais vivant ! Merci aux soignants !

JJM 23 05 16 3h53 Instagram.jpg

Autoportrait d’un confiné 11, ou Le petit vase de fleurs, 23/05/16 ©JJM

Océan !

Rester chez Soi ! Soi ? Que savons-nous des océans ? Plonger, au plus profond ! Là se tient le mystère, le danger, la Vie, le merveilleux, et l’Autre, étonné, les yeux écarquillés, dans un partage de la poésie des profondeurs !

Mérous 29 04 20 18h27.jpg

Dessin : Mérous, mine de plomb, pierre noire, 29/04/20 ©JJM

Confiné

Rester chez Soi, s’y tenir ! Buter contre les molles parois du moi, revenir à la source, du langage et des sentiments, où l’Autre attend, toujours déjà-là !

Confiné 28 04 20 15h45.jpg

Dessin : Portrait d’homme, Ant. romaine, IIIe s., M St-Raymond, Toulouse ; graphite, mine de plomb, pierre noire, 28/04/20 ©JJM

Prière

Rester chez Soi ! Ô viril Virus, laisse en paix l’Humanité si avide de guerres et d’amusements sophistiqués, exterminations et leurres en tout genre ! Sois clément, elle ne comprend que lentement. Sois magnanime, elle erre dans des ruines où ses enfants rient, jouent, dorment et rêvent ! Laisse-lui une chance, face au précipice par elle creusé ! Indique-lui le chemin du ruisseau où, muette encore, elle s’enivrait d’eau claire ! Elle est sous perfusion, suffoque et saigne. Alors, viril Virus, sauve-la d’elle-même, qui ne s’aime ! Qu’elle entende le vent dans les arbres, goûte la pluie sur sa langue usée, chante à nouveau la beauté du jour et de la Nature, et qu’elle se mette à l’œuvre !

JJM 05 09 16 5h50 Instagram.jpg

Autoportrait d’un confiné 9, ou La prière, 05/09/16 ©JJM

La Mutation

Rester chez Soi, en deviner l’horizon ! Rêver que l’on rêve, esprit dans les nues, et, au saut du lit, assister à, non, œuvrer à une grande mutation, contraint par une molécule, à peine être vivant, rappelant à l’homme qu’il est un maillon de la chaîne, une bricole de la Nature, après une ère d’oubli opiacé, ivre d’artifice au point d’en être presque devenu un, — ce presque le sauve d’une historique fatuité, plongé dans un chaos où il barbote —, avec pour seule planche de salut la nécessité de revenir à la Vie, comme on revient de loin, -— de retrouver, en lui, ce Soi qu’il avait trahi !

JJM 26 05 16 21H08 Instagram.jpg

Autoportrait d’un confiné 7, ou La Mutation, 26/05/16 ©JJM