Le marbre du ciel

16 02 20 17h31.jpg

La blessure est toujours ailleurs. Dans la joie gâchée, le reflet d’un séisme ancien, le souffle d’un solo de Chet. Au cœur d’un visage abandonné que les rochers déchirent et couvrent d’algues, de patelles cuivrées. Elle est victoire aussi, baignée de sel, victoire sur soi, sur la mort.

Elle vibre dans l’émotion, dans les paroles retenues, l’imminence de l’aveu. Le regard croisé au petit matin la met à nu. Corps rayonnant, lumière passion, amour force, caresse création, parole vraie, corps écorché. Le marbre du ciel cache le sang, je vole et t’appelle.

texte et dessin ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s