A blue girl

Billie H 11 01 20 5h36.jpg

Quand jour et nuit tombent, corps et âme en fusion, prière ultime du chuchotement des feuilles, des oiseaux, des nuages. Il siffle un solo de Chet, empoignant le bastingage, Beagle en vue de Gibraltar, passé le Détroit fou de vent.

Rincer son verre, almost blue, plier le linge, aimer cela, écrire des riens, réprimer l’obscur. Poster une lettre, et tout dire, croiser une passante. Rejoindre le fleuve, ignorer au fil de l’eau la mort lointaine. Penser à son premier amour. Il frissonne.

Vertige du radical départ, ronde d’école. Nous n’irons plus au bois, ombres joyeuses, les lauriers sont coupés. Décor japonais, la belle que voilà la laiss’rons-nous danser, a blue girl. Abîme de la joie, entrez dans la danse, jouez. Résister, tenir bon, voyez com’ on danse. Au creux des sourires et du ciel sauvage si clément, embrassez qui vous voulez, embrassez follement, sautez et dansez.

Texte et dessin (Apparition de Billie H., en cours) ©JJM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s