Le Marabout

Le sang s’écoule, chaud, si précieux. Recueilli
Dans la gorge nouée contenant tous les cris,
Serrée. Oh, tout est là. Le corps enferme tout.
Crypte où l’on danse et temple secret. Marabout.

07 02 18

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s