Mots et chants nus

Les oiseaux, mots et chants nus, se posent là,
Où ils peuvent, blessés, patients ou tétanisés,
Ailes crispées, becs avides, griffes serrées.
Doux volcan, ton cœur bat vite, jamais las.

05 02 18

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s