Délire divin

Ruminez, vaches sacrées. Pas les fous, ils dansent.
De la terre embrasée, la poussière levée brille.
Les mains tendues cachent la nudité en transe.
Chant du chœur, délire divin, tes mots scintillent.

22 01 16

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s