Plein écran

Traversée d’un lac de sel asséché, l’astre de feu
sur les épaules, western de série B. Carton-pâte

sur la langue. L’air brûle et là-bas, des maisons
de bois, des enseignes craquelées. Un troupeau

de chèvres noires. Espagne d’un enfant maigre.
Il rêve d’oiseaux, de pinède et de fleurs d’agave

Penchées vers il ne sait quel avenir merveilleux.
Île, goélette, visage éclatant, plein écran the end.

20 08 17
San Carlos de la Rápita, 20 08 17, 16h19. ©JJM

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s