En plein été

 

Chant du cygne, Chevalier, oh, si fier sur Rossinante,
In extremis un testament défiant la faulx, goût salé

Des larmes sur la langue. Joie, la vie baigne ton corps.
Je pense à toi, à ton dernier lit. Le mien est brouillon,

Dulcinée, amour et rêve. En plein été de Castille, toi,
Ensoleillé de courage, victorieux des moulins du réel.

08 08 17
Voûte, Jacobins,14 06 17, 15h52. ©JJM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s