Refuge

Les mains cherchent à prendre appui, une caresse.
Y a-t-il un possible refuge, sinon là, dans tes yeux.

La consolation ne peut-elle venir que d’ailleurs, oh.
À la force des bras, ne pas couler, battre l’eau, loin

de la côte. Ne pas abandonner, voler. Oui, avancer,
accueillir une autre inquiétude, tu sais, inaccessible.

13 07 17
Toulouse, Ciel de Garonne
03 06 17, 17h42. ©JJM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s