Papillon de nuit

Forêt de pins, les vagues font crier les galets.
Papillon de nuit sur l’abat-jour. Oh, stupeur.
Il y avait des oiseaux et des fleurs. En allés.
Mots abîmés au fond du gouffre de mon cœur.

02 06 17

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s