Un nuage, un oiseau

Un mot, non, juste avant, ça bouge, même pas,
va bouger, oui, je le sens, une forme, des yeux,
une épaule, un ciel arboré, un bateau filant vers
le nord, point posé sur le bleu pâle dans le vent,

un mot prend forme, prend tout, mon ventre, oh
bien avant la gorge, ou ne sais, l’âme, poumons,
né de l’air, obscurité de mes entrailles, la danse,
ivresse du temps, chants, pleurs, rires, tamtams.

Un mot un seul, je tombe me rattrape agrippe le
suivant. La dernière fois, promis, mais je tombe,
n’en vois le bout, de rien, paysage, traits rouges,

violets. Un mot que je lance dans le vide à créer,
un monde, je revois le bateau, des yeux, au fond
de mon crâne, mot pour toi, un nuage, un oiseau.

11 03 17

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s