Afrique

À chaque instant, te dire, je vais au cœur,
ou l’inverse, ébloui, si haut, souffle court.
Haletant dans un épais brouillard, je rêve
d’Afrique, de grands espaces, d’animaux

libres. Te parler du regard de lionne tapie,
broussailles sèches, le jaune de ses yeux.
Oh, rêve d’arbres fiers, flamboyants, cris,
ciel zébré, forêt veinée de latérite, à perte

de vue. Mais je ne vois rien, oui, te le dire.
Oiseaux bleu acier dans les petits acacias,
fleuve noir, se baigner sous la lune, tu sais.

J’entends des cris d’amour. Danse au loin,
rythmée par les étoiles, corps en transe, je
rêve. Savane parfumée. L’océan de ta peau.

26 12 16

Publicités

2 réflexions sur “Afrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s