Les mots dans un platane

À la fenêtre, quel beau ciel. Ne plus. Croire, en. Qui,
soi, rien. Couleurs, oui, parfums, oui. Et s’approcher,
toucher, attentif, oh. Sons liquides, l’eau des yeux, là.
Brûlure des sentiments, feu dedans, je vois. Lumière

des émotions. Envahi, ravi, pris et puis, ne plus croire.
Ne plus. Étrange. Pluie, plume, pliure. Léger, ramassé,
goutte à goutte. Rien, personne, soi. Tempête. Dévasté,
vivant. Mots déliés éparpillés. Brûlure, ventre, piétiner.

Repli, loin. Je laisse dire, se dire. Merci, merci, courage,
oh. Allez, sors de là. Sur le cœur, c’est, puits du silence,
asséché. Vent terrible, chaud, jour et nuit. Rouge, rouge,

et blanc, livide, soleil ensablé. Le bel été a soif. Oh, être
heureux, cassé. Ni malade, ni lâche. Rompu, et recoudre.
Mots, vol serré, se posent dans un platane, tu vois, là.

05 08 16. Inachevé 102

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s