Le vent

I
Le vent fait la toupie. La Terre tourne sur un axe mou,
dans le sens des aiguilles d’une montre folle, d’un côté
l’autre au même moment. Volte-faces de Fortuna ornée
de ciels changeants. Abondance, corne d’Amalthée ou

d’Achéloos, Ploutos la remplit de cailloux, de glaçons,
ivre. Neige en été, épis givrés, auréolés de flocons, oh,
coquelicots blancs sous un soleil d’argent et les cerises
tombent sur un tapis d’herbe grise et gelée. Est-ce moi.

Fjords secs, roche brûlée par l’hiver. La vallée plonge
jusqu’aux entrailles à l’air, jamais déflorée par le jour,
bordée de conifères dignes du Mohave, du Sonora, oh.

Que faire, si d’une pichenette la nature déchire la carte
des étoiles, berger ou pas. Au large les coques tournent,
se croisent. Où est le vent, ici, là, vite, plus rien. Et toi.

II
Mer, étendue verte, soie bleue de Chine. Les courants
vus du ciel, voler. Gulf Stream, porte au loin baleines,
naufragés, radeaux d’algues, se réfugient les poissons
égarés. Voir plus clair, et souffler, encore, sur la voile,

à pleins poumons remplis de sel et de glace. Et le vent,
pas grand-chose, petite brise, mais tout va vite, tu sais,
air volage, sur les crêtes des vagues d’écume et de ciel.
Être content. Rien, mais la mer, mais le ciel, et le soleil

cuisant n’en peut plus, s’étale sur le sable. Des ombres
glissent, larges et fraîches, de fringants cumulonimbus
caressent les îles. Oui, merci, scruter, l’alizé peut venir

de là, fin fond de la houle. Air chaud monte, eau froide
frissonne, la voile hésite. Face à Tyché, écrire sur l’eau
un destin incertain. Après la tempête, un cap, un visage.

05 08 16. Inachevé 101

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s