L’eau

Laver, se laver, attentif à l’écoulement, être
l’écoulement. Goûter l’eau, la langue, l’eau,
la langue gorgée de soleil. Aspirer l’eau par
le nez, la bouche, laver dedans, être dedans.

À grande eau, sentir la liberté de l’eau, non,
du poisson, qui sans elle meurt, ne sait que
nager, s’éloigner, souple, secret, silencieux.
Glisser vers l’océan, les montagnes bleues,

puis la nuit noire, et toujours l’eau. Se laver,
fondre, se diluer, lentement, se laisser porter
par le fil. Dans le courant, nuages de pensées

ruinées, les yeux en surface, corps pâles, rires
lointains. Les sons flottent, mots poissons. Au
point du jour, tu sais, nager, douceur de l’eau.

13 07 16. Inachevé 62

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s