Le littoral muet

Ce que montre un visage, ce voile, est dans
ce qu’il retient, secret, sa beauté, sa laideur
aussi, ses luttes, ses voyages, son gouffre.
Le mystère de son silence, de son univers.

Au lointain, de ses cris le chemin tortueux,
de ses appels, de ses sourires, de ses yeux
étonnés. À l’intérieur, parfois, le visage se
fendille, secoué, malmené, arraché au vide.

Tandis qu’à l’abri du vent, le monde résiste.
Portes et fenêtres, murs éclairés de tableaux,
étagères débordant de livres, fauteuil, tapis,
miroir oriental et bibelots déposés par la vie.

Bois flotté que la marée rejette. Tout là-bas,
la baie miroite, indifférente. Le cap affronte
la houle. Pas un mot. Il n’y a ni baie, ni cap.
Le visage se rétracte, s’enroule sur lui-même.

Les cordes grincent, le bois plie sous l’effet
du sel jeté plein ciel. Autant de cris d’enfants,
de rires, de corps emmêlés, de caresses. Oh.
Et les hirondelles s’en donnent à cœur joie.

L’air est chaud. Le visage n’est pas effondré.
Il résiste. À quoi, mystère. Il retient les joies
tues. Pourquoi, il n’en sait rien. Littoral muet,
entre mer et sable. Le silence ne protège pas,

et les paroles figent. Résister, fou d’aventure.
Le visage se perd dans le labyrinthe de nacre
des regards, anciens, à venir. Faiblesse, dit-il.
Non, amour enfoui. Le décor est flou, fragile.

Le visage est si mince, même pas, il n’est rien.
Une mot l’efface, ou le ravive, le couvre d’or.
Que sait-on d’un visage. Il franchit notre seuil.
Il se perd en nous. Tu l’as saisi au vol, ouvert.

18 05 16. Épiphanies 99

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s