La magie du printemps

Sans trop se leurrer sur lui-même, il n’a,
tout plus ou moins pesé, pas grand-chose
à brandir face au ciel, sans parler de l’enfer,
lui qui ne croit à l’un pas plus qu’à l’autre.

Pas même un bouclier le protégeant du pire,
escomptant, en un vain tremblement feint,
qu’un rapport vermoulu, fausse charpente
à l’abandon dans le moisi des saisons,

à l’amour offert aux passantes de la vie,
ou reçu au creux du ventre, des bras,
des poumons soudain la proie du boa
légendaire, sans oublier le cœur percé,

ne suffira pas à lui faire endurer miel
et tortures de l’au-delà, haut ou bas.
Il se contente d’accueillir en retour
ceux, déjà sacrément tarabiscotés,

que dès les premières cellules l’histoire
lui a réservées, incapable, ce mécréant,
d’en tirer la moindre leçon. Il s’imagine,
toujours et encore, qu’il suffit d’ouvrir

portes et fenêtres pour faire entrer l’espoir.
Naïf corps ensablé, tête exposée au vent,
l’énigme de l’autre à jamais cadenassée,
il va par les voies routinières de l’illusion,

ballotté dans ses propres remous ineffables,
au hasard de la chaîne des automatismes,
en quête de trois fois rien, un air de jazz,
une voix, loin des litanies et des plaintes.

Sans idées noires ni blanches, simple constat
lucide et froid, début d’une reconnaissance,
de l’acceptation d’un vide, de l’incapacité
à tenir au creux de la main un peu d’eau,

rêveur, il écoute la pluie tomber sur les cyprès,
les branches craquer au soleil, le beau merle
alerter le quartier de l’imminence du bonheur,
les tourterelles se vouer à la magie du printemps.

10 04 16. Épiphanies 61

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s